logoMenulogoB110

 Rapport ANSES - Évaluation des effets sanitaires des basses fréquences sonores et infrasons dus aux parcs éoliens - 2017  lien original ICI

L’Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (ANSES) est un établissement public français. Elle a pour mission principale d'évaluer les risques sanitaires dans les domaines de l'alimentation, de l'environnement et du travail. L'Anses est placée sous la tutelle des ministères de la Santé, de l'Agriculture, de l'Environnement, du Travail et de la Consommation.

L’Anses conclut que les connaissances actuelles en matière d’effets potentiels sur la santé liés à l’exposition aux infrasons et basses fréquences sonores ne justifient ni de modifier les valeurs limites d’exposition au bruit existantes, ni d’introduire des limites spécifiques aux infrasons et basses fréquences sonores.

 

 

 

 

 

En s'inspirant des chouettes effraies et lapones dont le vol est extrêmement silencieux, des chercheurs américains ont mis au point un revêtement qui, appliqué sur les pales d’éoliennes, pourrait permettre de réduire sensiblement le bruit que ces dernières émettent lors de leur rotation.

Selon les chercheurs, leur revêtement pourrait également permettre d’augmenter la vitesse de rotation des pales grâce à leur meilleure pénétration dans l’air et donc in fine d’accroître la production d’électricité des éoliennes. Pour rappel, les parcs éoliens ont généré 17 TWh en France en 2014, soit 3,1% de la production électrique nationale.

 

JSN Force template designed by JoomlaShine.com