logoMenulogoB110

Le site du château de Montorient est actuellement en friche, peu d'indices permettent encore aujourd'hui d'en déceler la présence, si ce n'est quelques murs arasés, une citerne, un large fossé et quelques délimitations des jardins d'été de la maison bourgeoise.

Situé à l'extrémité nord du premier plateau sur la commune de Geruge, sa datation n'est pas aisée, les archives nous indiquent qu'il était en place en 1314 et que vers 1350 plusieurs maisons étaient présentes à proximité de la tour du logis. Mais nous ne connaissons toujours pas sa date de construction. Aucune habitation ni bourg n'est connu à proximité, il faut toute fois mentionner la maison bourgeoise de Montorient à une centaine de mètre au sud-ouest, mais au moment de l'occupation de cette maison, le château était déjà en ruine (mention 1890). A cette même époque plusieurs aménagements de terrasses et de jardins ont été créés sur le site du château abandonné.

Le plan du château s'apparente à un losange. La citerne devait se trouver dans le secteur des communs, légèrement éloignée de la partie sommitale où devait se trouver le logis. La zone du château est limitée sur trois côtés par des talus naturels abrupts, alors que le pan ouvert sur le sud-est possède un profond fossé de presque 8 mètres taillé dans le roc. Cette forteresse était considérée comme imprenable.

Comme l'ensemble des châteaux au bord du premier plateau, il possède une vue imprenable sur la Bresse, le mâconnais et le chalonnais et fonctionnait avec celui de Saint-Laurent-la-Roche distant de 4 kilomètres.

Dans le cadre d'un inventaire des châteaux de pierre en Franche-Comté, une équipe du CNRS a fait des relevés du château durant l'été 2004 (S. Guyot et M. Carlier).

JSN Force template designed by JoomlaShine.com